EUROSBLOGS
--> septembre 2011 juillet 2011 juin 2011 mai 2011 avril 2011 mars 2011 février 2011 janvier 2011
décembre 2010 novembre 2010 octobre 2010 septembre 2010 août 2010 juillet 2010 juin 2010 mai 2010 avril 2010 mars 2010 janvier 2010
décembre 2009 novembre 2009 octobre 2009 septembre 2009 juin 2009 mai 2009 avril 2009 mars 2009 février 2009 janvier 2009
décembre 2008 novembre 2008 octobre 2008 septembre 2008 juillet 2008 juin 2008 mai 2008 avril 2008 mars 2008
novembre 2009

Et voilà que le vingtième anniversaire de la chute du Mur de Berlin est arrivé. Occasion de faire sortir les boîtes à souvenirs. Mon article-réplique a été suscité par la lecture de l’article de M. Zoltan Bécsi, « Il y a vingt ans, l’incroyable et rocambolesque chute du Rideau de Fer ». Cela a été intéressant de découvrir les coulisses de l’histoire à travers ses témoignages. D’autant plus que ce pique-nique à la frontière austro-hongroise a été une des « avant-premières » de la réelle chute du Mur de Berlin, qui a amené des transformations politiques spectaculaires : la réunification des deux Allemagnes et l’implosion du système politique communiste dans l’Europe entière.

Malheureusement, les choses ne se sont pas passées de la même manière entre la Roumanie et la Moldavie (tous les deux des territoires roumains séparés d’une manière abusive par l’emprise du pouvoir soviétique, brièvement dès 1940 et durablement dès 1944, suite à l’annexion par l’URSS de la plupart du (...)

Comment la Suisse peut-elle servir au mieux ses intérêts dans les relations complexes qu’elle entretient avec l’Union européenne ? En concluant avec l’UE un « partenariat renforcé » et en prenant part de façon active au processus de décision, a répondu Micheline Calmy-Rey lors de la conférence organisée mardi 17 novembre par l’Institut européen de l’Université de Genève (IEUG).

« L’imbrication économique avec l’Union européenne est étroite », a rappelé la conseillère fédérale. « Nous avons 120 accords bilatéraux, qui nous donnent un accès privilégié au grand marché européen. Et nous devons soigner et renforcer ces relations. » Comment ? « Par la mise en œuvre des accords existants, (...)

Dans un contexte politique international qui a fait des changements climatiques une de ses priorités, la question du transport ferroviaire à l’échelle européenne (passager et marchandise) semble profiter de cette dynamique. Une politique européenne dans le domaine ferroviaire a certes été mise en place, mais les acteurs principaux restent les acteurs nationaux, souvent étatiques. Malgré leur importance, ces acteurs agissent dans un secteur qui n'est pas complètement libéralisé, et de façon paradoxale, pour favoriser la création d’un réseau européen.

En effet, pour relier les grandes capitales européennes entre elles, le train à grande vitesse est devenu un élément pratiquement incontournable de la vie du voyageur quelque soient les raisons de son périple, affaires ou loisirs. Aller de Paris à Bruxelles ne met que 1h20 depuis le mois de décembre (...)


Derniers commentaires

L’avenir de la Genève internationale passe par la construction politique de la région
Par Brieux, le 13 août 2012

D’accord avec vous pour ce qui est de la nécessité d’avoir une gouvernance économique européenne. Ce genre de processus est long et complexe, mais il n’en ressortira que du bon pour la Genève internationale.

Piscine et nettoyage

Le robot piscine est idéal pour nettoyer la piscine en profondeur.

Equipe