EUROSBLOGS
--> septembre 2011 juillet 2011 juin 2011 mai 2011 avril 2011 mars 2011 février 2011 janvier 2011
décembre 2010 novembre 2010 octobre 2010 septembre 2010 août 2010 juillet 2010 juin 2010 mai 2010 avril 2010 mars 2010 janvier 2010
décembre 2009 novembre 2009 octobre 2009 septembre 2009 juin 2009 mai 2009 avril 2009 mars 2009 février 2009 janvier 2009
décembre 2008 novembre 2008 octobre 2008 septembre 2008 juillet 2008 juin 2008 mai 2008 avril 2008 mars 2008
Traité de Lisbonne

Le deuxième essai aura été le bon : après l’avoir rejeté à 53,4% en juin 2008, les Irlandais ont finalement dit « oui » au Traité de Lisbonne. Et ils ont approuvé le texte avec une imposante majorité : 67,1% de « oui », avec une participation de 59%, en hausse par rapport au vote de 2008 (53%).

Si le score est sans appel, on peut toutefois s’interroger sur la tenue d’un deuxième référendum pour obtenir le résultat souhaité. Car, à n’en point douter, un deuxième vote n’aurait jamais été organisé si les Irlandais avaient dit « oui » à la première tentative. Certains observateurs, et les mauvaises (...)

Le fado pourrait être la bande-son d'un film dont le Traité de Lisbonne serait le héros malheureux. Car l'Union européenne doit être nostalgique du temps où les objectifs de la construction bien que âprement négociés, ne souffraient d'aucune contestation populaire.

En d’autres termes, le soutien de l’opinion publique avait valeur de postulat. Les Danois avaient pourtant les premiers donné l’alerte 16 ans plus tôt, en refusant par 52.1% des voix le traité de Maastricht. La France elle-même n’était pas passée loin d’un revers en acceptant timidement le traité avec (...)

Dix ans aprés Saint-Malo, la relance de l'Europe de la Défense est annoncée comme l'une des grandes priorités de la future Présidence française de l'Union. Le " Non " irlandais au Traité de Lisbonne va inévitablement perturber cette ambition. Il y a pourtant fort à parier que la Politique européenne de sécurité et de défense (PESD) ne sera pas mise sous le boisseau. Une piste pourrait même être de rédiger contre vents et marées une version rénovée de la Stratégie européenne de sécurité de 2003.

Comme après l’échec du Traité constitutionnel, la PESD pourrait être paradoxalement vivifiée. Trois raisons principales pour cela.

La première est que la PESC/PESD continuera à fonctionner dans le cadre juridico-institutionnel actuel. Traité de Lisbonne ou pas, l’intergouvernementalisme et la prise de (...)


Derniers commentaires

L’avenir de la Genève internationale passe par la construction politique de la région
Par Brieux, le 13 août 2012

D’accord avec vous pour ce qui est de la nécessité d’avoir une gouvernance économique européenne. Ce genre de processus est long et complexe, mais il n’en ressortira que du bon pour la Genève internationale.

Piscine et nettoyage

Le robot piscine est idéal pour nettoyer la piscine en profondeur.

Equipe