EUROSBLOGS
--> septembre 2011 juillet 2011 juin 2011 mai 2011 avril 2011 mars 2011 février 2011 janvier 2011
décembre 2010 novembre 2010 octobre 2010 septembre 2010 août 2010 juillet 2010 juin 2010 mai 2010 avril 2010 mars 2010 janvier 2010
décembre 2009 novembre 2009 octobre 2009 septembre 2009 juin 2009 mai 2009 avril 2009 mars 2009 février 2009 janvier 2009
décembre 2008 novembre 2008 octobre 2008 septembre 2008 juillet 2008 juin 2008 mai 2008 avril 2008 mars 2008
Campagne présidentielle

C’est le mercredi 25 avril qu’a choisi Mario Draghi pour relancer le débat entre austérité et croissance lors d’une allocution devant le Parlement européen. Réclamant un « pacte de croissance » complétant le jeune « pacte budgétaire » adopté sous l’impulsion de l’Allemagne, les propos du président de la Banque centrale européenne (BCE) ne sont pas sans rappeler, en pleine campagne présidentielle française, ceux du candidat François Hollande. Alors que le Premier ministre néerlandais remettait, le 23 avril dernier, la démission de son gouvernement minoritaire de centre-droit, l’Allemagne et sa rigueur budgétaire sont au cœur des critiques dans la presse européenne.

"La perspective de l’élection à la tête de l’État français d’un socialiste aurait-elle suffi à faire basculer l’équilibre idéologique d’une Union pourtant largement de droite (sur 27 pays, seuls huit gouvernements comptent des socialistes dans leur rang, en incluant l’Italie et la Grèce…) ?" (...)

Le très attendu premier tour de l’élection présidentielle française, qui s’est tenu dimanche 22 avril, n’avait rien de surprenant, si l’on s’en tient aux résultats qui hissent les deux candidats Nicolas Sarkozy et François Hollande au poste de présidentiable lors du second tour le 6 mai prochain. C’est, en revanche, sur la place de « troisième homme » que se disputait François Bayrou, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon que se créa la surprise. Détenue largement par la candidate du Front national a près de dix points d’écart avec le candidat du Front de gauche qui semblait également bien placé selon les instituts de sondages, elle souffle également la place au “troisième homme” 2007, François Bayrou.

« L’espoir, la gifle et la menace ». C’est ainsi que l’édition du 23 avril du quotidien helvétique Le Temps choisissait d’illustrer en première page le premier tour de l’élection présidentielle. Un espoir incarné par le candidat socialiste qui, avec près de 29% des voix arrachées à Nicolas Sarkozy, qui (...)


Derniers commentaires

L’avenir de la Genève internationale passe par la construction politique de la région
Par Brieux, le 13 août 2012

D’accord avec vous pour ce qui est de la nécessité d’avoir une gouvernance économique européenne. Ce genre de processus est long et complexe, mais il n’en ressortira que du bon pour la Genève internationale.

Piscine et nettoyage

Le robot piscine est idéal pour nettoyer la piscine en profondeur.

Equipe