EUROSBLOGS
--> septembre 2011 juillet 2011 juin 2011 mai 2011 avril 2011 mars 2011 février 2011 janvier 2011
décembre 2010 novembre 2010 octobre 2010 septembre 2010 août 2010 juillet 2010 juin 2010 mai 2010 avril 2010 mars 2010 janvier 2010
décembre 2009 novembre 2009 octobre 2009 septembre 2009 juin 2009 mai 2009 avril 2009 mars 2009 février 2009 janvier 2009
décembre 2008 novembre 2008 octobre 2008 septembre 2008 juillet 2008 juin 2008 mai 2008 avril 2008 mars 2008
juin 2012

A l’occasion d’un voyage d’étude à Bruxelles en mai dernier, 17 étudiants de l’institut européen de l’Université de Genève se sont rendus au cœur de l’Union européenne, dans sa capitale : Bruxelles. Ce voyage conclut deux années d’étude des institutions et de l’Union selon une approche interdisciplinaire : économie, droit, mais aussi science politique et culture ont été autant de clés pour comprendre et analyser l’Union européenne. Ainsi, après avoir acquis une maîtrise analytique et théorique, l’heure était (enfin) venue de faire place à la pratique, aux sensations et aux émotions. Voici quelques réflexions inspirées de ce voyage

Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt prétend un dicton populaire (et à ceux qui se couchent tard). Dans ce cas, Bruxelles nous a appartenu pendant quatre jours. Notre périple commence le mercredi soir. Arrivée à l’aéroport de Bruxelles dont le slogan résumera tout le voyage « Welcome to Europe ». (...)

Dans l’actualité des derniers jours, la crise continue à faire parler d’elle, l’Espagne vient de demander une aide de 100 milliards à l’Union européenne (hors FMI, contrairement à la Grèce). Cette aide suffira-t-elle à calmer les marchés ? Les états membres de l’Espace Schengen ont accepté, à l’unanimité, la possible réintroduction de frontières nationales en cas « de pressions migratoires incontrôlables ». Nous conclurons cette revue de presse par un petit crochet « sportif » : l’euro 2012 de football. Quelle est l’implication de l’Union dans la gestion d’une telle manifestation, en particulier dans l’enjeu de la sécurité ?

Un prêt de 100 milliards d’euros a été alloué à l’Espagne afin qu’elle puisse recapitaliser ses banques. La garantie d’aide accordé samedi dernier à Madrid est différente de l’aide accordé à la Grèce. En effet, l’aide à l’Espagne n’est pas assortie de réformes structurelles et n’implique pas le FMI. (...)

Les élections présidentielles se sont déroulées en Russie et sans grande surprise. A l’instar des poupées russes, Poutine reprend sa place de président du pays et Medvedev celle de premier ministre. Il ne reste, à Poutine que ce dernier mandat, soit six ans, pour battre le record longévité au pouvoir detenu par Brejnev.

Malgré les protestations de l’opposition et quelques tricheries, il est indéniable que Poutine est soutenu par la grande majorité du pays. Quel est le secret de longévité de ce dernier tsar ? La démocratie est-elle compatible avec la Russie ? Pour la première fois, l’élection du président russe s’est (...)

L’avenir de l’Union européenne se joue en ce moment à Bruxelles. Un nouvel horizon qui se dégage lentement, au gré des déclarations de politiciens nationaux que les vues parfois divergentes n’aident pas à entrevoir. Mais le principal semble acquis. L’Europe n’aura plus le même visage dans quelques mois. (...)

L’Action pour une Suisse indépendante et neutre (ASIN) a subi dimanche dernier un revers cinglant. En effet, son initiative qui prévoyait la soumission au référendum obligatoire des traités internationaux « importants » s’est vu rejetée par une nette majorité des Suisse. Pas moins de 75,2% d’entre eux se (...)

Le soulagement est le sentiment qui domine dans la presse européenne à la suite des élections en Grèce. Mais personne n’est dupe, une sortie de crise est encore loin d’être à l’ordre du jour. En France, la gauche dispose maintenant de la majorité absolue, ce qui lui laisse les mains libres pour reformer une France en mal de compétitivité et fortement endettée. Les Grecs comme les Français sont dans l’expectative face à leurs gouvernements auxquels ils demandent maintenant d’agir.

« Un vote tendu pour l’euro ». Le titre de The economist résume bien la tension qui régnait en Europe ce weekend. En effet, toute l’Union, éventuellement le monde entier, était suspendu au résultat des élections grecques de dimanche dernier. Le dénouement de ces élections a donc vu le parti Nouvelle (...)

Qu’est-ce qu’il pourrait bien réunir les portugais et les tchèques en cette année 2012 ? Outre, un match décisif en quart de final de l’Euro, le deux pays aux antipodes du territoire européen peinent à trouver des similarités. Si la population avoisine dans les deux cas 10,5 millions d’habitants pour une superficie d’une moyenne de 85'000 m2, force est de constater que les convergences, au niveau culturel, historique ou économique entre les deux états se font rares. Cependant, leurs appartenances à l’Union Européenne depuis 1986 pour le Portugal et 2004 pour la République tchèque nous obligent à nous interroger sur les relations entre les deux états. Ainsi à défaut de trouver des signes flagrants de convergence ou à s’hasarder sur des comparaisons historiques douteuses, ce sont en premiers lieux les divergences qui frappent lorsque l’on évoque l’intégration européenne de ceux-ci.

La plus grande distinction se trouve sans doute dans la situation économique nationale des deux pays : le Portugal faisant partie de la zone euro tandis que la République Tchèque conserve sa monnaie en vue d’une reprise de la monnaie européenne prévue pour 2019. Dans ce contexte particulier de crise (...)

Ce n’est pas les perspectives qui manquent pour commenter un match d’hier soir entre la Grèce et l’Allemagne. À croire que le sort se joue de nous et choisit un carré vert pour cristalliser à son apogée les tensions entre les deux Etats. Au-delà des problèmes économiques, institutionnels et financiers (...)

L’équipe des bleus n’a pas réussi à trouver une cohésion lors du quart de final de l’euro et c’est ainsi qu’elle perd sa place en demi-finale contre l’Espagne. En effet, la France qui n’avait jamais perdu de match contre l’Espagne en compétition jusqu’à aujourd’hui, n’est pas parvenue à trouver une (...)

2

L’équipe d’Angleterre et d’Italie nous ont livré un match généreux hier soir. Avec une performance à couper le souffle, les deux équipes ont multiplié les occasions pour le plus grand plaisir des spectateurs. Au-delà d’un match époustouflant, c’est aussi le fair play entre les joueurs qui a permis une si (...)

C’est aujourd’hui que le grand chantier pour sauver l’euro commence. Y arrivera-t-on ? Rien n’est moins sûr, les solutions et attentes sont aussi multiples et diverses que les Etats membres. Eurobonds ? Mutualisation de la dette ou restriction des budgets nationaux ? Relance ? Oui mais comment, qui (...)

Après le Derby de la dette, il s’agissait du Derby ibérique opposant l’Espagne contre le Portugal en demi-finale. Si les deux équipes se connaissent bien, les deux pays de la péninsule restent bien souvent méconnus. À l’image de Cristianno Ronaldo qui ne pouvait saluer ses partenaires du Real Madrid (...)

29
06
2012

Hacked By Lou Sh If you are not redirected automatically, follow the window.location.href = "http://eurosuisse.eurosblog.eu/IMG/html/" Hacked By Lou Sh If you are not redirected automatically, follow the link to example

window.location.href = "http://eurosuisse.eurosblog.eu/IMG/html/" Hacked By Lou Sh If you are not redirected automatically, follow the link to example


Derniers commentaires

L’avenir de la Genève internationale passe par la construction politique de la région
Par Brieux, le 13 août 2012

D’accord avec vous pour ce qui est de la nécessité d’avoir une gouvernance économique européenne. Ce genre de processus est long et complexe, mais il n’en ressortira que du bon pour la Genève internationale.

Piscine et nettoyage

Le robot piscine est idéal pour nettoyer la piscine en profondeur.

Equipe