EUROSBLOGS
--> septembre 2011 juillet 2011 juin 2011 mai 2011 avril 2011 mars 2011 février 2011 janvier 2011
décembre 2010 novembre 2010 octobre 2010 septembre 2010 août 2010 juillet 2010 juin 2010 mai 2010 avril 2010 mars 2010 janvier 2010
décembre 2009 novembre 2009 octobre 2009 septembre 2009 juin 2009 mai 2009 avril 2009 mars 2009 février 2009 janvier 2009
décembre 2008 novembre 2008 octobre 2008 septembre 2008 juillet 2008 juin 2008 mai 2008 avril 2008 mars 2008
novembre 2008

La question était posée à Pascal Dethurens. Brillant orateur, Pascal Dethurens est enseignant à l’Institut européen de l’Université de Genève et Directeur de l’Institut de Littérature Générale et Comparée à l’Université March Bloch à Strasbourg. Invité jeudi 23 octobre dernier, dans le cadre des Midis de (...)

Organisé par l'Institut européen de l'Université de Genôve (IEUG), le 10 octobre dernier, le Colloque Latsis 2008 s'est intéressé à la pertinence des thèses fédéralistes aujourd'hui. " L'Union européenne : vers une nouvelle forme de fédéralisme ? " : tel fut le fil conducteur de cette journée de réflexion, qui a rassemblé des chercheurs comme Olivier Beaud, Olivier Costa, Frédéric Esposito, Jean Leca, Nicolas Levrat ou Mario Tel notamment, et des praticiens, comme le conseiller national Andreas Gross.

La nécessité de « repenser le référentiel fédéraliste », selon Nicolas Levrat, directeur de l’IEUG et co-organisateur du colloque Latsis avec Frédéric Esposito, devrait permettre de se dégager des limites des théories fédéralistes classiques de l’intégration. Certainement trop marquées par un normativisme (...)

L’atome, noyau de la coopération énergétique en Europe C’est un traité discret. Il a vu le jour en même temps que son jumeau, le traité instituant une Communauté économique européenne (CEE). Les nombreuses révisions et tentatives de révision des traités ne lui ont pas laissé une ride, ni entamé sa (...)

Depuis les récents événements en Ossétie du Sud, la Russie est à nouveau au centre de l'attention des medias européens. Une fois encore, par ses réactions démesurées à des actes qui ne le sont pas moins, elle irrite, voire effraie l'Europe occidentale, face é laquelle elle semble dressée, avide de récupérer des territoires qu'elle maîtrisait il y a encore peu. Peu importe si tel est réellement le cas, c'est en tout cas ainsi que la Russie est généralement perçue. Comme toujours, à chaque fois que la Russie est au centre de l'attention, on voit poindre ci et là les éternelles discussions entre partisans d'une Russie européenne, révée par les Occidentalistes russes du XIXe siècle, puis, après eux, par les premiers marxistes russes, et ceux d'une voie particulière pour la Russie, différente de celle de l'Europe, une Russie que " l'on ne peut comprendre par la raison " et en laquelle " on ne peut que croire " (Fiodor Tiouttchev). Une Russie portée par une " âme russe ", telle que Gogol et tant d'autres écrivains russes l'ont si bien dépeinte et tant aimée.

La modernité contemporaine occidentale, galopante, qui assaille aujourd’hui cette contrée si polyphonique, pour paraphraser Mikhaïl Bakhtine, ne clôt pas le débat sur sa destinée présente. Dans le train qui vous emmène du centre de Moscou à l’aéroport de Domodedovo, une interminable et épaisse forêt de (...)


Derniers commentaires

L’avenir de la Genève internationale passe par la construction politique de la région
Par Brieux, le 13 août 2012

D’accord avec vous pour ce qui est de la nécessité d’avoir une gouvernance économique européenne. Ce genre de processus est long et complexe, mais il n’en ressortira que du bon pour la Genève internationale.

Piscine et nettoyage

Le robot piscine est idéal pour nettoyer la piscine en profondeur.

Equipe