EUROSBLOGS
--> septembre 2011 juillet 2011 juin 2011 mai 2011 avril 2011 mars 2011 février 2011 janvier 2011
décembre 2010 novembre 2010 octobre 2010 septembre 2010 août 2010 juillet 2010 juin 2010 mai 2010 avril 2010 mars 2010 janvier 2010
décembre 2009 novembre 2009 octobre 2009 septembre 2009 juin 2009 mai 2009 avril 2009 mars 2009 février 2009 janvier 2009
décembre 2008 novembre 2008 octobre 2008 septembre 2008 juillet 2008 juin 2008 mai 2008 avril 2008 mars 2008
mai 2008

Méfiance, préjugés, méconnaissance, caractérisent depuis deux mois la plupart des débats politiques, universitaires et journalistiques sur la proclamation de l'indépendance de la Kosove. Ces débats ignorent en effet, plusieurs éléments historiques et factuels qui peuvent contribuer à mieux comprendre à la fois la singularité du cas de la Kosove, la décision des responsables politiques kosovars , ainsi que le soutien de l'Union Européenne à la création d'un Etat kosovar fonctionnel et démocratique.

Suite à l’échec de plusieurs années de négociations entre les responsables politiques kosovars et serbes sur le statut futur de la Kosove, le parlement kosovar a proclamé le 17 février dernier, de manière unilatérale l’indépendance du pays. Cette décision - reconnue à ce jour par 36 Etats, dont 18 Etats (...)

Les déambulations des visiteurs au Salon du livre et de la presse qui s'est tenu à Genève du 30 avril au 4 mai 2008, fut un cadre propice pour mener l'enquête. Non pas sur une quelconque disparition, mais sur l'évocation des termes "Europe" et "Suisse" auprés des visiteurs. Et bien sûr, leur position sur l'adhésion de la Suisse à l'Union européenne n'a pas été oubliée.

C’est avec un questionnaire en main (3 questions, réponses fermées) que les étudiants de l’Institut européens se sont livrés à l’exercice du sondage auprès de 130 personnes durant ce salon du livre 2008 (59.2% de femmes, 40.8% d’hommes, les 20-40 ans représentant 40% de l’échantillon). Le dépouillement (...)

L'IEUG était donc présent au récent Salon du Livre de Genève, comme ce blog en a fait écho. Des commentaires variés provenaient du nombreux public, mêlant témoignages marquants -comme cette personne âgée racontant son voisinage avec Friedrich Dürrenmatt- et interpellations provocatrices. Ainsi, au détour d'une conversation, il fallut rappeler que l'acronyme de l'IEUG n'avait rien à voir avec " Institute of European Union in Geneva " et que le champ des études européennes était vaste, l'Union européenne n'en étant qu'une des dimensions.

Plus tard, des commentaires de bon sens fusèrent sur d’autres acronymes, omniprésents dans le discours, médiatique ou académique, sur l’Union européenne. Comme en convient très clairement celle-ci sur le site qu’elle consacre à l’eurojargon, ce dernier « peut être très déroutant pour le grand public ». Il (...)

A l'occasion de la journée de l'Europe, le sénateur suisse et rapporteur spécial du Conseil de l'Europe Dick Marty a tenu conférence sur les circonstances qui l'ont vu dénoncer les prisons secrètes de la CIA établies sur sol européen. Invité par l'Institut Européen dans le cadre des " Midis de l'Europe ", le Tessinois a captivé l'assistance durant plus d'une heure par le récit d'une enquête qui dérange. Retour sur un instantané préoccupant de la situation des droits de l'Homme dans le monde de l'aprés 11 septembre.

De son propre aveu, Dick Marty est considéré depuis plus de deux ans par ses pairs comme le « Don Quichotte » de l’ordre politique international. Moyens dérisoires, soutien de façade, le président de la commission des questions juridiques et des droits de l’Homme du Conseil de l’Europe a résisté là où (...)

Fin 2004, le monde et l'Europe ont vibré autour du soulèvement démocratique et pacifique de la nouvelle Ukraine et de sa " Révolution Orange ". Actuellement on déchante en Ukraine et l'actuel président Viktor Iouchtchenko, héros de la Révolution, semble, selon les analystes politiques ukrainiens bloquer le fonctionnement politique du pays. Retour sur quelques évènements fort peu médiatisés.

A l’est rien de nouveau dit-on, pourtant si rien ne se passe dans l’espace public ukrainien et que tout arrive dans les cabinets ministériels ukrainiens, les récents événements ont fait beaucoup de bruit en Ukraine. En effet, la semaine dernière les députés du BJuT, le parti de Julia Timoshenko, (...)

Le 29 mai 2005, la majorité du peuple français disait Non au Traité constitutionnel européen. Quelques jours plus tard, les Hollandais votaient dans le même sens. Aprés que trois années se soient écoulées, je proposerais quelques réflexions dépassant la langue de bois ou le politiquement correct.

Avant d’aborder la question « constitutionnelle » européenne, un mot sur les raisons du non s’impose. Les « nonistes » en France, aux Pays-Bas et même en Suisse (lors des votes sur les questions européennes), sont souvent des personnes qui supportent difficilement la perte des liens sociaux et le flou (...)


Derniers commentaires

L’avenir de la Genève internationale passe par la construction politique de la région
Par Brieux, le 13 août 2012

D’accord avec vous pour ce qui est de la nécessité d’avoir une gouvernance économique européenne. Ce genre de processus est long et complexe, mais il n’en ressortira que du bon pour la Genève internationale.

Piscine et nettoyage

Le robot piscine est idéal pour nettoyer la piscine en profondeur.

Equipe